Invitation communion : doit-on forcément envoyer des invitations aux premières communions ?

Il n'est pas nécessaire d'envoyer des invitations officielles, mais c'est coutumier et utile. Cela permettra d'éviter les appels frénétiques sur le grand jour en ce qui concerne l'heure, l'emplacement et le stationnement.

Assurez-vous que les invitations que vous choisissez reflètent la solennité religieuse de l'occasion. Après tout, la journée tourne autour de la Sainte Eucharistie.

Assurez-vous d'inclure:
  • Date de la première communion
  • Nom et adresse de la paroisse
  • Emplacement du stationnement de débordement
  • Heure de la cérémonie
  • Heure de l'après-fête
  • Inclure une adresse de réponse si vous avez besoin de compter les invités présents

Il est préférable d'envoyer les invitations 4-6 semaines avant la cérémonie. Cela donnera à vos invités suffisamment de temps pour planifier à l'avance et offrir leurs regrets s'ils ne peuvent y assister, explique le site adamas-communication.com, spécialiste des invitations aux premières communions et autres fêtes religieuses.

La seule raison pour laquelle vous incluriez des demandes de réservation serait si vous ou votre responsable avez besoin d'un effectif pour la cérémonie. Vérifiez d'abord auprès de votre paroisse, car les places sont peut-être limitées. Une fois que vous vous êtes posé ses quelques questions élémentaires dans la planification d’une première communion, alors vous pouvez enfin en profiter et profiter de ce jour merveilleux avec votre enfant et vos proches, réunis dans la joie !